Aal Schmelz – Étangs d’anciens hauts-fourneaux

Fischbach a été l’un des premiers pôles industriels du Luxembourg : jusqu’en 1857, des hauts fourneaux y ont fondu du minerai de fer des prés de l’étang provenant de la région de Mersch. Le haut-fourneau se trouvait près de l’étang, au sud de Fischbach. L’eau et le charbon de bois étaient des sources d’énergie facilement disponibles : l’eau des ruisseaux stockée dans bassins servait à actionner des roues hydrauliques et des soufflets. Le charbon de bois utilisé pour fondre le minerai provenait quant à lui des forêts environnantes.

Etang et canal (c) NGPM Birgit Kausch

Le minerai de fer des prés s’est formé à une époque où les cours d’eau n’avaient pas encore entaillé le sous-sol. Le relief ressemblait à une plaine légèrement ondulée et le climat était chaud et humide. C’est dans ce contexte que des minéraux ferreux se sont dissociés du sous-sol L’eau souterraine a charrié ce fer dissous qui, au contact de l’oxygène – p.ex., dans de petites mares –, s’est à nouveau solidifié pour devenir du minerai de fer des prés. Lorsque les cours d’eau ont commencé à creuser leur lit par la suite, une partie du minerai de fer est restée sur le plateau. Une majeure partie de celui-ci a été balayée jusque dans les vallées et s’y est déposée.

Les villages de Haller et Grundhof étaient avec Fischbach les emblématiques hauts lieux de l’industrie sidérurgique du Natur- & Geopark Mëllerdall. Les sentiers de randonnée F1 et F2 permettent de découvrir les vestiges du passé sidérurgique.

Informations sur le patrimoine