Kuelscheier – une étroite crevasse

Le Kuelscheier est une crevasse étroite et sombre dans le grès de Luxembourg. Il s’étend sur environ 100 mètres, parallèlement à la vallée du ruisseau Härdbaach. Les passages rocheux du Rittergang voisin et du Déiwepëtz sont également des crevasses de ce type. Elles se sont développées, car d’énormes blocs rocheux se sont détachés de la paroi le long des failles et qu’une petite partie a glissé vers la vallée.

En face du Kuelscheier, de l’eau souterraine jaillit de l’une des nombreuses sources de la région. Elle est alimentée par de l’eau de pluie qui s’est infiltrée sur le plateau. L’eau infiltrée s’accumule à la base du grès et s’écoule au-dessus des couches de marne argileuse en direction des sources.

 

Sur la carte géologique on voit dans la vallée du Härdbaach une étroite bande de couleurs rouge (ko) et bleu foncé (li1). C’est ici que les couches argileuses se trouvant sous le grès (bleu clair, li2) apparaissent à la surface. Les blocs de grès peuvent glisser sur elles en direction de la vallée.
La carte postale historique montre les rochers du Kuelscheier à une époque où la vallée n’était pas encore entièrement boisée. « Kuelscheier » tient probablement son nom de l’ancienne production de charbon de bois. Les crevasses étaient peut-être utilisées en tant que granges (« Scheier ») pour entreposer le charbon (« Kuel »).

 

Informations sur le patrimoine