Prés-vergers

Les prés-vergers (en luxembourgeois Bongerten) font partie des habitats les plus précieux et les plus riches en biodiversité du Parc naturel. Au cours du 20e siècle, le nombre d’arbres fruitiers a diminué d’environ 75 %.

Malgré leur forte diminution, les prés-vergers demeurent une spécificité de la physionomie paysagère du Parc naturel. Aujourd’hui, la région compte encore approximativement 40 000 arbres fruitiers. Il s’agit principalement de pommiers, mais aussi de pruniers, de poiriers, de cerisiers et de noyers. Les variétés typiques sont par exemple les pommes Rambour d’hiver et Triomphe du Luxembourg, la poire Neelches et la quetsche Hauszwetschge.

La chouette chevêche, la plus petite chouette du Luxembourg, est une espèce caractéristique bien connue qui, dans les prés-vergers, se sent dans son élément. C’est en 2015 qu’ont été recensées les premières couvaisons dans la région depuis bien longtemps. Ce résultat est assurément dû aussi aux nombreuses années d’efforts qui consistent à tailler les vieux arbres fruitiers et à en planter de nouveaux. On constate aujourd’hui que ces efforts se reflètent dans les produits régionaux également puisque les produits traditionnels connaissent un véritable nouvel essor (p. ex., confitures, jus et eaux-de-vie) et que de nouveaux produits font leur apparition (p. ex., vins de fruits, cidre, vin mousseux de pomme). De ce fait, la multiplicité des prés-vergers se traduit par des produits dont la diversité des saveurs est unique en son genre.

Le Parc naturel a entrepris, avec ses partenaires, d’aménager dans toute la région des prés-vergers diversifiés et partiellement accessibles afin de faire découvrir toute la multiplicité des variétés. Vous trouverez prochainement sur notre site des informations à ce sujet.

Informations sur le patrimoine