Nouveaux habitats dans le Natur- & Geopark Mëllerdall

Le 1er janvier 2020, le Natur- & Geopark Mëllerdall a lancé le projet « Restauration d’habitats FFH 6510 et FFH 6210 et des herbages riches en espèces » financé par le Fonds de l’environnement. Le Natur- & Geopark Mëllerdall est responsable de la mise en œuvre et de la coordination du projet, qui se déroulera sur cinq ans. Ce projet vise à promouvoir divers habitats et espèces très menacés, essentiels en matière de protection de la nature au niveau national. Le projet apporte une contribution importante à la réalisation des objectifs nationaux de protection de la nature à plusieurs niveaux.

La mission est de restaurer des prairies en friches et des prairies embroussaillées qui ont le potentiel pour une restauration ou une création de pelouses calcaires (FFH 6210) et de prairies maigres de fauche (FFH 6510) grâce à une exploitation appropriée, et qui n’ont pas encore été enregistrées comme biotopes protégés dans le cadastre des biotopes actuel.

Les habitats cibles sont menacés par deux tendances fondamentalement différentes. D’un côté, par l’intensification de l’exploitation agricole, qui entraîne un déclin de la diversité floristique et faunistique. De l’autre côté, par l’absence d’une exploitation agricole, en particulier des sites à rendement marginal, ce qui conduit à une succession naturelle (c.-à-d. à un embroussaillement croissant des terres) et, par conséquent, à une disparition des espèces.

À ce jour, plusieurs projets de petite envergure ont été réalisés dans le Natur- & Geopark Mëllerdall pour revaloriser des prairies précieuses par certaines communes ou par des gardes forestiers locaux. Généralement, la station biologique n’accompagne ces projets qu’à titre consultatif. À une échelle beaucoup plus large, le projet LIFE ORCHIS (nature&ëmwelt) a permis de revaloriser des sites potentiels dans l’est du Luxembourg, dont de nombreux sites de la région du Natur- & Geopark Mëllerdall. Ce projet est limité aux sites faisant partie des zones NATURA 2000. Et c’est précisément ici qu’entre en jeu le présent projet. L’objectif est de s’appuyer sur l’expérience du projet LIFE ORCHIS et de travailler sur des sites qui ne relèvent pas du champ d’application du projet LIFE ORCHIS.

Le projet vise les 11 communes partenaires du Natur- & Geopark Mëllerdall. En préparation de ce projet, en 2015, le Natur- & Geopark Mëllerdall a chargé un bureau de planification de réaliser une étude pour identifier les sites entrant en ligne de compte et leur potentiel de revalorisation. En conséquence, 18 sites totalisant environ 13 ha ont été retenus.

En outre, le projet continuera à promouvoir l’extensification des prairies existantes vers des précieux biotopes (FFH 6210 et FFH 6510). Cet objectif doit être atteint principalement au moyen de contrats de biodiversité. L’identification d’autres sites potentiels, qui n’étaient pas recencés dans la cartographie initiale, est toujours en cours. Le Natur- & Geopark Mëllerdall continue à miser sur une bonne coopération avec les communes membres, avec les gardes forestiers, les entreprises et les particuliers.

En collaboration avec: